LE PETIT PRINCE, Youpi! l’animation est là!

Der Kleine Prinz, The Little Prince, Il Piccolo Principe, El Principito, LE PETIT PRINCE cette histoire contée par Antoine de Saint-Exupéry aura été traduite dans 253 langues depuis sa première sortie en 1943. Mais il aura fallu attendre jusqu’en 2015 pour découvrir la première animation cinématographique de ce roman unique en son genre.

Oui, nous allons enfin pouvoir (re)découvrir ce conte magnifique qui nous parle d’enfance, d’amitié, de rêve et d’espoir. Le film a été produit en France par Dimitri Rassam, Aton Soumache et Alexis Vonarb, et Mark Osborne, qui avait signé en 2008 le film d’animation Kung Fu Panda, en est le réalisateur. La vidéo nous présente l’histoire :

Le Petit Prince c’est Une histoire dans l’histoire

Osborne choisit de raconter une histoire dans l’histoire. C’est donc l’histoire d’une petite fille sage qui se plie aux ambitions de sa maman. Cette enfant se prépare alors au concours d’entrée à la prestigieuse Werth Academy, une école d’élite, et sa mère lui offre pour cela un « magnifique » plan de vie. La petite fille, sérieuse, essaie de son mieux pour travailler, encore travailler et toujours travailler, tous les jours, du matin au soir …

Or, un jour, elle fait la rencontre de son voisin, un vieil aviateur très original et un peu fou-fou qui, peu à peu, réussit à l’intéresser à son histoire manuscrite et dessinée : l’histoire du Petit Prince. C’est alors qu’elle s’embarque dans des aventures qui auront vite fait de lui faire oublier ses études …

Un peu fou-fou, cet aviateur, n'est-ce-pas? © 2015 Paramount Pictures France

Un peu fou-fou, cet aviateur, n’est-ce-pas? © 2015 Paramount Pictures France

Les Deux histoires se rejoignent pour aboutir à Une fin heureuse

Se mêlent alors un monde réel et un monde imaginaire. Pour traduire cela esthétiquement, Osborne choisit deux techniques qu’il alterne : l’image de synthèse pour le vécu de la petite fille, et la technique du stop motion ou „animation en volume“ dont le principe consiste à suggérer un mouvement en faisant défiler rapidement des prises de vue, image par image, d’objets en volume.

Cette technique, plus artisanale, est un clin d’œil direct aux dessins de Saint-Exupéry que nous connaissons tous. L’effet est réussi et le spectateur s’y retrouve dans cette narration double. Et si le Petit Prince apparaît soudain en image de synthèse sur les derniers instants du film, c’est bien parce que les deux histoires se rejoignent, pour devenir une belle romance … Le Petit Prince et la jeune fille finissent par se rencontrer … pour de vrai !

Le petit prince: « S’il te plaît, dessine-moi un mouton ! » © 2015 Paramount Pictures France

Le petit prince: « S’il te plaît, dessine-moi un mouton ! » © 2015 Paramount Pictures France

Au fond, Nous sommes tous des enfants !

L’appel récurrent à l’enfance est le leitmotiv de ce film qui invite chacun de nous « à ne pas oublier », ne pas oublier l’enfant qui est en nous. « Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. Mais peu d’entre elles s’en souviennent. » C’est à cela que l’on distingue les adultes étranges de ceux qui ne le sont pas. Notre devoir serait donc de : chérir cette part d’enfance que nous renfermons tous au fond de nous-mêmes, y faire appel pour que le monde qui nous entoure en profite et enfin pour vivre avec notre entourage avec un cœur plus doux et plus léger. C’est ainsi que la mère stricte et ambitieuse s’ouvre au bonheur simple de sa petite fille conquise par ce vieil aviateur.

Ensemble on redevient enfant ! © 2015 Paramount Pictures France

Ensemble on redevient enfant ! © 2015 Paramount Pictures France

L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre

Le film de Mark Osborne a un double mérite : tout d’abord celui de raconter une histoire originale faisant elle-même référence à une autre histoire, bien connue. D’autre part, il réactualise un conte en l’insérant dans un contexte proche de notre réalité. Une réalité où souvent nous confondons nos propres ambitions avec les rêves de nos enfants, les forçant parfois à une discipline et un travail qui ne font pas bon ménage avec leur développement personnel et leur bien-être. Alors, suivons la leçon d’Antoine de Saint-Exupéry qui nous propose cette réflexion : « L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre. » Notre avenir, et celui de nos enfants.

La lune et les étoiles nous parlent-elles de l’avenir ? © 2015 Paramount Pictures France

La lune et les étoiles nous parlent-elles de l’avenir ? © 2015 Paramount Pictures France

Ne ratez pas ce film ! Vous le regretteriez …

En France, le film est déjà sorti le 29 juillet 2015. Les fans allemands d’Antoine de Saint-Exupéry devront, hélas, patienter encore un tout petit peu avant de pouvoir envahir les salles de ciné : en Allemagne, il faudra en effet attendre jusqu’au 10 décembre 2015. D’ici là, continuons à rêver de la petite fille, du vieil aviateur et du Petit Prince, qui réunis dans cette aventure extraordinaire, nous captivent toujours avec la même intensité depuis 1943.

TROUBLE UNDERSTANDING FRENCH? JUST VISIT DEEPL AND YOU’RE DONE!

affiliate

All photos and video by © 2015 Paramount Pictures France. All rights reserved

Leave a comment